05 DéC 18 0 commentaire
Le Prix Puyoo récompense la Clinique de l’Estrée pour son étude sur « L’Immersion Virtuelle Relaxante »

Le Prix Puyoo récompense la Clinique de l’Estrée pour son étude sur « L’Immersion Virtuelle Relaxante »

La 3ème édition du Prix Puyoo récompense le Docteur Stéphanie Träger, Oncologue médical à la Clinique de l’Estrée, établissement d’Elsan, à Stains, pour son étude sur l’impact de « l’Immersion Visuelle Relaxante ».

Prix Puyoo 2018 Estrée

Le Prix Puyoo
Fort de son expérience et conscient des réalités que sont celles d’entreprendre, Jean-Jacques Puyoo, président du groupe Aiglon dont les principaux clients sont des acteurs majeurs de l’industrie cosmétologique et pharmaceutique, encourage de nombreuses initiatives. Jean-Jacques Puyoo, dont le prix porte le nom, récompense des talents ; il se traduit par une aide financière et un accompagnement managérial.

Pour sa 3ème édition, le Prix Puyoo remettait le 28 Novembre dernier 5 prix à des projets mettant en oeuvre des actions relatives à la médecine intégrative. En effet, de plus en plus souvent, les malades recherchent des soins complémentaires aux traitements médicaux dits « traditionnels ». Le principe de la médecine intégrative n’est pas de traiter seulement l’organe malade mais aussi de prendre en charge le patient dans sa globalité, dans son
environnement.

 

Le Docteur Stéphanie Träger, Oncologue médical (à droite sur la photo) est très impliquée dans le développement des soins de support au sein de la Clinique de l’Estrée : « En tant qu’Oncologue Médical, je m’intéresse aux bénéfices apportés par les traitements complémentaires aux traitements contre le cancer. Dans ce cadre, je mène une étude sur l’impact de « l’Immersion Visuelle Relaxante » « .

 

Le 3ème prix est attribué à la Clinique de l’Estrée

 La Clinique de l’Estrée a reçu un prix de 7 000 euros pour son étude sur l’impact de « l’Immersion Visuelle Relaxante» sur la réduction de l’anxiété pendant les traitements de chimiothérapie. Il s’agit d’une unité mobile de projection vidéo verticale qui propose aux patients alités ou en fauteuil de visionner des films relaxants spécifiquement conçus à cet effet sur le plafond de leur chambre : images de scènes de nature en haute définition et en très grande dimension, accompagnées de sons naturels ou d’une musique relaxante. La mobilité du dispositif permet aux soignants de le passer facilement d’une chambre à une autre. A la différence des casques ou lunettes de réalité virtuelle, l’IVR n’isole pas le patient de son entourage et intègre des mises en situation virtuelles dans l’environnement de soins.

 

Le Docteur Stéphanie Träger, Oncologue Médical, mène une étude de recherche clinique sur l’IVR chez des patients recevant une première cure de chimiothérapie en hôpital de jour. « L’objectif est de regarder l’impact de l’IVR sur l’anxiété des patients et l’impact sur leur bien-être.»

 

Découvrez le film sur l’IVR à la Clinique de l’Estrée :

 

 

À propos de la Clinique de l’Estrée
La Clinique de l’Estrée, appartenant à Elsan, est un établissement de Médecine, Chirurgie, Obstétrique, accueillant près de 30 000 patients par an.
Aujourd’hui, la Clinique de l’Estrée couvre la majeure partie des spécialités de court séjour et accueille des patients en moyen séjour, jouant le rôle d’un véritable hôpital de proximité. L’établissement est même doté d’un service d’urgences qui prend en charge chaque année près de 37 000 patients.
La Clinique est reconnue entre autres pour son Centre labellisé de chirurgie de l’obésité, pour son pôle de cancérologie et sa maternité munie d’une unité de néonatalogie (maternité de type 2A).


Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.